feuille_vigne

Le_Cercle_des_Gourmets

vignobles

raisinCréé en 1998, le Cercle des Gourmets se réunit à proximité de la gare de l’Est. Il est affilié au comité Est de l’UAICF.

Nos thèmes de découverte portent sur une région, un cépage suivant les régions.

Nous accordons les blancs, rosés, rouges et pétillants avec des  mets (fromages, saumon sous toutes ses formes, foie gras…). L’échange de nos carnets d’adresses viticoles permet à chacun d’ humer de nouvelles saveurs. 

Lors de nos dégustations nous aiguisons nos sens par la vue en regardant la couleur, l’odorat en sentant et aussi le gout en buvant, mais des crachoirs sont aussi à disposition…

Beaujolais_cave

raisinEn dehors des salons des Vignerons indépendants de printemps et d’automne sur Paris, nous prospectons dans d’autres régions, comme les « tablées du RHEU » près de RENNES ou Vitiloire à Tours.

Nous organisons une ou deux visites chez des vignerons d’une région.

Nos références documentaires proviennent essentiellement des livres, des guides mais aussi d’internet.

barre_fleurs

La dégustation, comme vous pouvez le constater, a toute sa place dans les activités de l'U.A.I.C.F. Nous vous invitons à venir partager d'agréables moments avec le Cercle des Gourmets et ses adhérents au sein d'une ambiance très conviviale.

Contacts :

Martine Beaudoin

Tel. : 01 53 33 72 54

barre_fleurs

LA VINIFICATION

L’élaboration du vin se fait par l’intermédiaire d’une opération que l’on appelle la vinification. Cette opération permet de transformer le raisin en vin. Il faut environ 1,3 à 1,5 kg de raisin pour obtenir un litre de vin.
Cette vinification suit un processus qui comporte 4 étapes principales, réalisées dans un ordre différent selon le type de vin : l’égrappage, le pressurage, la macération et la fermentation.

Vinification2

La fermentation est une des phases principales de la vinification, c’est un processus naturel au cours duquel les sucres du raisin se transforment en alcool sous l'action des levures. Pour finaliser l’élaboration du vin, celui-ci  est présuré, il est alors clarifié, stabilisé et élevé en fût de bois ou en cuve.
La vinification est une opération délicate dont le bon déroulement est  toujours lié au savoir-faire du vinificateur et de l'œnologue. L’élaboration du vin est donc une affaire de spécialistes.

vin_dico_pressoir_moderne

LA DEGUSTATION

La dégustation d’un vin met en action trois sens, c’est une question de vue, de goût, d’odeur. Chaque dégustation laisse à son auteur la possibilité d’exprimer son ressentie visuel, gustatif et odorant : c’est ce que l’on peut appeler une analyse sensorielle.
La dégustation d’un vin a un certain rituel d’exécution, qui permet de mettre en éveil simultanément la vue, le nez et le goût.

Degustation4Le premier pas dans la dégustation d’un vin est fait grâce à la vue. On remarque sa limpidité, sa couleur principale, ses nuances et dérives. L’ensemble des couleurs pourra être utilisé pour qualifier la robe d’un vin, on pourra la qualifier de jaune vert, jaune paille, de rosé vif, tuilé ou encore de rouge cerise, grenat ou encore brun. Cette couleur donnera la première impression sur la qualité, la santé et l’age du vin. Pour les vins pétillants, il sera intéressant d’analyser la finesse des bulles, ainsi que leur intensité.

Le deuxième pas dans la dégustation d’un vin est fait grâce à l’odorat. On cherchera grâce à ce sens, à définir le bouquet d’un vin. Cette phase est peut être la plus délicate. En première approche, il sera intéressant de sentir le vin sans le remuer. Ensuite, pour permettre l’oxygénation du vin, il faudra le faire tourner dans le verre, vous pourrez alors le sentir une nouvelle fois, mais encore très légèrement. Et puis pour apprécier l’ensemble des arômes, vous referez tourner le vin dans le verre une dernière fois afin de l’humer plus profondément.
Il est préférable d’humer le vin par petits à coup pour éviter une saturation des muqueuses olfactives. Vous pourrez alors essayer de qualifier le « nez du vin » selon des termes propres à la dégustation d’un vin.

Degustation3Le troisième et dernier pas vers la dégustation d’un vin est fait grâce au goût. En suivant un processus en 3 étapes, il sera possible de définir la touche gustative d’un vin, sa saveur.
La première étape est la mise en bouche : étape courte permettant de détecter les saveurs -sucré, salé, acide-, ainsi que les sensations chimiques telles que l’astringence, le piquant, le brûlant.
La seconde étape est l’aération : phase permettant la libération des composés volatiles.
Et enfin la troisième étape est le « rétro buccale » : après avoir avalé ou craché on note l’arrière-goût, saveur agréable ou l'amertume, ainsi que la longueur en bouche

La dégustation et l’appréciation d’un vin reste propre à chacun. La dégustation d’un vin prend son intérêt lorsque celui-ci est accompagné de différent mets gustatifs. Certaines associations sont plus facile que d’autres, il n’y a pas de règles précises mais certains principes de base permettent de mettre en valeur le vin et le met goûté.

Degustation_humour

L'OENOLOGIE

L’oenologie est l’art du vin. Cela commence à la culture de la vigne jusqu’à la consommation du vin, en passant par la récolte du raisin, la vinification, la conservation du vin et sa dégustation.

Il existe aujourd’hui plusieurs façons de s’initier à l’oenologie. Les facettes de cet art les plus facile à aborder sont la dégustation du vin, et la conservation de celui-ci. On retrouve des cours de dégustations, des écoles du vin propre à chaque région viticole, des stages de dégustation, qui permettent de toucher doucement au doux secret du Vin.

L’oenologie intrigue et passionne à la fois, tellement riche de savoirs et de diversités, qu’une vie ne suffit pas pour en découvrir tous ses secrets, mais c’est toujours avec plaisir que l’on se prend œnologue à ces heures en dégustant un verre de vin entre amis. Et attention ! ... l'abus d'alcool est dangeureux por la santé ! ...

alcool