Le Comité Est UAICF et ses adhérents souhaitent avec ces quelques lignes rendre hommage à leur ami Jean René LEGRAND.

EN AVANT LES JEUNES-Chalons en Champagne (19)

Jean René, membre du conseil d'administration du Comité Est et président de l'Harmonie en Avant les Jeunes de Châlons en Champagne nous a quitté le 15 mars 2013 des suites d'une longue maladie.

Passionné de musique, Jean René avait commencé l'apprentissage du tambour à l'âge de 5 ans et à 7 ans, il était entré dans les rangs d'une fanfare et il n'a plus jamais arrêté de jouer. 

Sa carrière de cheminot l'avait conduit à Chalons en Champagne en 1970 où Jean René avait créé une batterie fanfare composée d'une soixantaine de musiciens. L'aventure a duré plus de 14 ans avant que le groupe ne se scinde en deux.

Avec ses amis musiciens cheminots, la fanfare s'enrichit de quelques instruments supplémentaires (saxophone, clarinette, basse, trombone) pour se transformer en harmonie. C'est comme ça que la société "En avant les jeunes" a vu le jour en 1984 et s'est affiliée au Comité Est UAICF en 1988 sous l'impulsion et le dynamisme de Jean René.

 

IMG_9751corrig-

 


 

Jean Rene LEGRAND

Jean René a consacré toute sa vie à la musique et à l'UAICF. Il était également très présent avec l'harmonie dans les manifestations culturelles organisées par la ville de Châlons en Champagne. La commune lui avait consacré une place d'honneur dans sa revue mensuelle : Au fil du Mau.

Jean René était très fier car l'harmonie comptait trois générations de LEGRAND. Son fils Fabrice a pris la relève et dirige aujourd'hui l'harmonie et son petit fils, Antonin est déjà au premier rang avec une trompette dans les mains !…

Nos pensées, accompagnées de "trois petites notes de musique" s'envolent vers toi Jean René. Tu aimais souvent le dire : "la vie n'est rien sans la musique" et cette musique au fil des manifestations, voyages et rencontres avec ton harmonie t'a apporté beaucoup de joie auprès de ta famille et de tes amis.

Nous adressons à tous tes proches, notre sincère affection en ces moments de séparation. Il faut laisser du temps pour que les bons souvenirs avec Jean René reviennent et apaisent les soufrances. Puisse ce message d'amitié, chère à l'UAICF,  leur apporter un peu de réconfort.

Michel LE BOURLOUT

administrateur du blog