Exposition

« Coiffes et costumes de Haute-Alsace »

Alsace, terre de traditions

Cigognes d'Alsace

Logo Cigognes Alsace

Du 16 septembre au 30 novembre 2012, "Les Cigognes d’Alsace" ont organisé une exposition sur le thème « Coiffes et costumes de Haute Alsace de la fin du XVIIIe au début du XIXe siècle ». Visiteurs de tout bord, profanes, curieux, passionnés, mais aussi des scolaires et des étudiants ont ainsi pu découvrir dans une dizaine de vitrines toutes sortes de costumes portés dans la région à cette époque et admirer « la belle ouvrage » de nos aînés.

D’abord, un costume d’homme avec chemise de lin, pantalon à la française, gilet de velours et tricorne alsacien traditionnel dit "Navel spalter " (fendeur de brouillard) ; un gilet en soie brodée et la canne du dimanche d’un garde champêtre du Sundgau, noire, torsadée et magnifiquement ouvragée, une véritable oeuvre d’art.

 

Ensuite, deux costumes de femmes, l’un en kelsch, étoffe typique du Ried, partie marécageuse des bords du Rhin, l’autre, un costume d’été à petits noeuds et chapeau de paille tressée de la région de Mulhouse. Un autre chapeau de paille, mais de la vallée de Munster, divers paniers et un châle en cachemire complètent la collection.

Un peu plus loin, la reconstitution d’un costume dont la veste ajustée à la taille à longues basques, appelée le casaquin, date de 1765. Sur les épaules du mannequin, un châle en cachemire du XVIIIe siècle avec des motifs clairs. Datant de la même époque, des coiffes brodées de fil d’or, reproduites par les « petites mains » de l'association des Cigognes d'Alsace avec les matériels nécessaires à leur confection. Les originaux de ces coiffes sont exposés au Musée historique de Mulhouse.

Expo costumes et coiffes 2

 

Puis, un châle remémorant le bicentenaire du rattachement de la République de Mulhouse à la République Française en 1798 ainsi que des cornettes en satin de divers coloris et des châles en cachemire. Différents tissus fabriqués à Mul-house, appelés « Indiennes » et une multitude de tissus en kelsch tapissent le fond de deux vitrines. Et puis encore, un mannequin vêtu d'un costume féminin porté dans le Ried (voir ci-dessous), à l’occasion d’un mariage dans la région de Colmar.

 

Enfin, plein d’outils nécessaires aux moissons, dont le typique râteau de bois des faneurs, un grand panier d’osier plat appelé van, et aussi, un rouet et une navette datant de la même époque.

Expo costumes et coiffes 1


En Alsacien, le mot "Ried"se prononce Rid et cette dénomination s'applique à des régions de prés inondables et à des forêts tunnels, à la végétation luxuriante, en pays tempérés. Le Petit Ried, au nord de Strasbourg, et le Grand Ried, au sud, ont été modelés par les divagations du Rhin dans sa zone d'épandage, avant sa canalisation au cours du XXe siècle. Les quelque mille hectares du ban de la commune de Rhinau (Bas-Rhin) situés sur la rive droite du Rhin constituent le dernier exemple de forêt tunnel tempérée en Europe occidentale. Le terme ried est dérivé de l'alémanique « Rieth » qui signifie jonc ou roseau.

Le Ried alsacien est peuplé de 730 000 habitants, soit environ les deux tiers de la population totale du Haut Rhin.

Ried_La_Wantzenau

Paul Zaglia

Harmonie SNCF et Les Cigognes d'Alsace

06 21 02 63 98

lescigognesdalsace@hotmail.fr

http://www.lescigognesdalsace.sitew.com

http://cigognesdalsace.canalblog.com/

 

 

Avec l'UAICF


75 ans UAICF BLOG

http://uaicf75ans.overblog.com/