Ca c'est passé hier

Pour la troisième année consécutive, Les Cheminots Roller d'Alsace  ont organisé le dimanche 7 septembre; les" 6 heures roller de Strasbourg".

 

Bischheim-Hoenheim Cheminots Roller d’Alsace 

Au bonheur des rollers

6 heures roller 2014

 Une course d’endurance dans la zone industrielle Bischheim-Hoenheim. Photo DNA – JF Badias

Les six heures de roller de Strasbourg se sont déroulées dans la sueur et la bonne humeur hier, dans la zone industrielle Bischheim-Hoenheim.

Sous le soleil, les participants à la troisième édition de la course d’endurance de roller organisée par les Cheminots Roller d’Alsace ont vaillamment parcouru hier le nouveau circuit concocté par les organisateurs dans la zone industrielle Bischheim-Hoenheim.

Un circuit qui évitait au maximum les zones dites de gratton, ce revêtement caillouteux détesté par les fans de roller. Un parcours presque sans fautes selon Emilie, du club NRV, le Nancy Roller Vitesse, avec juste « un virage qui casse la vitesse et une petite partie de gratton ». À part ça, une manifestation « nickel » à l’accès « bien balisé » et « des gens accueillants ». Sa copine « Karine la championne » aurait bien aimé tester aussi ce circuit. Le sort en a voulu autrement, elle s’est cassé le poignet lors des six heures de Colmar.

149 participants

Pour la première fois, les ados pouvaient aussi faire leurs preuves sur le circuit des adultes, en trois heures au lieu de six. Luce, Elsa et Jules, de l’équipe mixte Les smarties, du Bischheim Speed Skating, ont tenté l’aventure. Seul bémol : « C’est un peu dur sur le demi-tour, on est partis sur l’herbe quelques fois ».

« L’an prochain, nous essaierons d’enlever cette boucle » expliquait Jean-Jacques Haffreingue, le président des Cheminots Roller d’Alsace, heureux de l’ambiance de l’édition qui a attiré 149 participants, avec une forte présence des Nancéens.

Serait-il possible d’organiser une course sur 24 heures, comme au Mans ? « Ce n’est pas évident de trouver un circuit qui convienne, loin des habitations » regrettait Marcel Magnier, en charge des manifestations. Pour Christian Schneider, le président de la Ligue d’Alsace de Roller Sports, la course d’hier a déjà d’indéniables qualités : « Une bonne zone pour le relais », la mise à disposition du gymnase, la restauration etc. Le roller sportif est-il en vogue ? C’est un sport « très technique » soulignait hier Christian Schneider. Pour atteindre un bon niveau, il faut « un an pour un enfant doué, trois ans pour un adulte ». Corentin, 8 ans, de Furdenheim, semble bien parti pour faire partie des athlètes du roller. Alors qu’il a commencé ce sport à Pâques, il a effectué une heure non-stop de roller, persévérant malgré les chutes. Comme les grands, il a ensuite eu droit à un massage prodigué par Bernard Jacquin, élève du centre européen de Kiyindo Shiatsu de Strasbourg. Un massage et un enseignement à méditer : "Quand on court avec sa tête, on va plus loin..."

Le record du nombre de kilomètres parcourus en solitaire revient à Laurent Zerr, de Schaffhouse-près-Seltz, avec 183 km en six heures.La première femme solo est Geneviève Duchemin (Strasbourg Roller Vitesse) avec 158 km.

Le palmarès

Voici les vainqueurs de l’édition 2014 des six heures roller de Strasbourg.

Catégorie 10-13 ans : solo garçon Jérémy Gamb, solo fille Sophie Sanchin, duo filles AMCR, trio filles Les diaboliques, trio mixte Les smarties. Catégorie 14-15 ans: solo garçon Roll’Achille. Adultes : solo homme Cadomotus Mein Smile, solo femme SRV solo féminin Dachemin ; duo hommes Fils du PUC, duo femmes Roller Nancy Crew, duo mixte Sireskater Speed Team. Équipe hommes SRV 67, équipe femmes BSS Girls team, équipe mixte Veni Vidi Vici.

Article publié par "Les Dernières Nouvelles d'Alsace le 8 septembre 2014

Avec l'UAICF 2