Nicolas HublauNicolas Hublau, 

Photo-club de Thionville-Yutz

« Souriez, vous êtes photographié »

 Photocyt Thionville Yutz

Si Nicolas Hublau est intarissable sur l’évolution de la photographie depuis quasiment Nicéphore Niepce, le célèbre inventeur de la photo argentique, c’est parce que toute sa famille a trempé dedans. Son arrière-grand-père, Jules, produisait des "planches contacts" aidé par le pharmacien qui détenait les produits chimiques nécessaires au développement. Il crée alors les magasins « Photo Hublau » et, après ses journées d'ajusteur à l'usine, il réalise les photos de mariage, de baptême ou d'identité pour ses collègues, ou, encore, des reportages dans les aciéries alors flamboyantes de la région.

Du coup, le grand-père et ses frères et soeurs ont mis la main à la pâte en développant, à tour de rôle, les films et les papiers photographique. Puis, ce fut au tour du grand-oncle de Nicolas de reprendre le magasin de photo de Réhon (Meurthe-et- Moselle). « Plus fort, précise Nicolas, mon oncle, qui est aussi mon parrain, a été le premier à réaliser des photos en couleurs à Réhon et même dans la région de Longwy ».

Pour le très raisonné Nicolas, ce fut d’abord un emploi à la SNCF avec un apprentissage aux ateliers du Matériel de Bischheim (Bas- Rhin) suivi logiquement de la qualification de technicien de maintenance. Mais la passion de la photo ne l’avait pas quitté pour autant. Après avoir travaillé les photos en solo, il découvre à 22 ans le club-photo de Thionville-Yutz (Moselle) dans lequel il vivra la révolution numérique lorsque le club achètera un appareil « reflex ».

En 2004, il profite d'un congé individuel de formation pour s'inscrire au Centre de formation des apprentis à Besançon d'où il ressortira, deux ans plus tard, avec le brevet technique de métier de photographe. « Le stage était organisé selon le rythme d’une semaine au centre et deux semaines en entreprise. Les autres était déjà embauchés chez des photographes; pas moi ». Il vivra alors au rythme du club avec des réunions thématiques hebdomadaires ou des sorties-reportage comme pour la fête de la musique  où chacun apprivoise les lumières de scènes, particulièrement difficiles à « capter » en photo.

En 2009, après un stage d’animateur organisé par l’U.A.I.C.F., il bascule dans l’organisation des stages et s'occupe de la participation des adhérents du club aux concours régionaux et nationaux de l’U.A.I.C.F. Ainsi, une année, il prépare le concours dit « concours d’auteur » ouvert à tous les thèmes. Par contre, l’année suivante, ce concours est réservé au thème ferroviaire. Chaque participant propose une série de cinq à dix photos. En janvier 2011, le concours à Tergnier (Aisne) a réuni plus de 300 séries.

Nicolas Hublau est aujourd’hui délégué à la commission technique nationale Photo de l’U.A.I.C.F.

José Claveizolle

Photocyt Thionville Yutz

 Photo cine club sncf de Thionville Yutz