trompesromilly1LES TROMPES DE CHASSE

DE L'HARMONIE DES CHEMINS DE FER

DE ROMILLY SUR SEINE

Cet ensemble est composé de musiciens de l'Harmonie des Chemins de fer de Romilly; passionnés de musique relative à la vénerie.

Le groupe interprète des "fanfares" directement liées aux différentes actions de la chasse à courre et à l'identification des animaux ainsi que des fantaisies spécialement écrites pour ensembles plus chevronnés.

LES_TROMPES_DE_CHASSE_ROMILLY__16_

LES_TROMPES_DE_CHASSE_ROMILLY__21_ LES_TROMPES_DE_CHASSE_ROMILLY__17_

Les musiciens participent régulièrement aux manifestations de l'U.A.I.C.F. (festivals, rassemblements...), du C.E.R. de Paris Est ou à titre privé. L'album photos a été réalisé à Romilly sur Seine en 2008  au cours du premier Rassemblement des petites formations musicales du Comité Est.

LES_TROMPES_DE_CHASSE_ROMILLY__3_Pascal LABI est le responsable de la Batterie Fanfare et des Trompes de Chasse de l'Harmonie.

Il est également le Président de la commission Communication du Comité Est. Cette commission est chargée avec le concours de Délégués et d'Intermédiaires locaux de faire connaître l'U.A.I.C.F. et ses associations aux Cheminots sur leurs sites d'emplois.


LES_TROMPES_DE_CHASSE_ROMILLY__25_La musique de vénerie est une "musique fonctionnelle", elle a toujours été de communiquer des messages à distance, en forêt principalement où la vue est rapidement arrêtée. Les musiques de vénerie les plus primitives remplissent toujours au moins cette fonction; la musique de vénerie actuelle a conservé ce noyau essentiel et s'est enrichie de parures plus "musicales".

Les messages essentiels qu'il s'agit de pouvoir transmettre à la chasse sont :
- Le Départ de la chasse (ou l'Ouverture, ou le Lancer)
- La Vue de l'animal qu'on chasse 
Diverses péripéties dont il est nécessaire que les chasseurs soient avertis pour le bon déroulement des opérations: Le débuché, l'entrée de l'animal dans l'eau ou sa sortie, le changement de forêt, les animaux en compagnie etc...


TROMPE OU COR DE CHASSE ?

trompe_de_chasse1LA TROMPE DE CHASSE :

La trompe de par sa forme originale et son aspect brillant, est élégante. La trompe est un instrument lié aux traditions de la vénerie ainsi qu’à son prestige, elle est surtout un moyen de communiquer à distance, d’appuyer ou de rappeler les chiens à la chasse, d'identifier l'animal couru.

La trompe servait aux armées en 1250 sous SAINT LOUIS.

Passant par toutes sortes de formes, de longueurs, de diamètres et de tonalités adaptées aux registres de la voix dans la musique d’églises ou aux formations orchestrales, les caractéristiques de la trompe de chasse actuelle semblent se préciser sous louis XV en un modèle appelé ‘’DAMPIERRE ‘’. C’est ce même marquis de DAMPIERRE qui écrivit les premières des 2000 fanfares qui constituent aujourd’hui un patrimoine musical exceptionnel.

Cette trompe en ré est alors entourée à un tour et demi ce qui permettait de l’utiliser avec un tricorne, vu son grand diamètre, et de la passer en bandoulière en passant la tête et un bras en son centre.

Puis vers 1855, un fabricant de trompes réalise le premier modèle à trois tours et demi, avec un diamètre de 37 cm c’est la trompe d’Orléans qui est notre modèle actuel.


cor_chasseLE COR DE CHASSE :

Jadis, moyen de communication, le cor servait aux bergers, aux chasseurs et aux chevaliers pour donner l’alarme. Le cor était en bois, en corne d’animal, en métal ou en ivoire d’éléphant d’où le nom d’olifant.

Présent dans la majorité des sociétés musicales, le cor est un cuivre riche en histoire et en répertoire. Il est joué sous différentes formes (trompe de chasse, cor de chasse et cor d'harmonie) et utilisé dans une grande diversité de genres musicaux.

Cor ou trompe? Cette question revient souvent. En effet, il n'est pas toujours très facile, lorsque l'on aperçoit un corniste, de distinguer le Cor de chasse de la Trompe de chasse. L'utilisation de ces deux instruments provenant de la même famille est pourtant différente de nos jours.

Le cor de chasse est couramment joué dans nos formations de batterie-fanfare ou fanfares de régiment, la tonalité du cor est en (MI) alors que la trompe est un peu plus grave en (RE). La trompe de chasse est, plus traditionnellement, destinée à la vénerie.

Ces instruments sont dépourvus de tout mécanisme, c'est la pince des lèvres de l'instrumentiste et la pression de son souffle qui permettent de produire les différentes harmoniques du tuyau. le cor envoie le son par devant, la trompe par derrière.


QUELQUES MOTS SUR

L'HARMONIE DES CHEMINS DE FER DE ROMILLY SUR SEINE

romillyharmonieL'Harmonie des chemins de fer de Romilly-sur-Seine (HCFR) a été créée il y a plus d'un siècle.

Elle s'est constituée dans un but altruiste, désintéressée et philanthropique. Avec l'aide de nombreux bénévoles, elle a su surmonter la première, puis la seconde guerre mondiale. La vie de l'Harmonie a été jalonnée de difficultés mais aussi de gloire. L'Harmonie des chemins de fer de Romilly-sur-Seine a été créée en 1892 par Frédéric ROST, qui se trouvait à la tête des ateliers SNCF de Romilly.

Très vite, l'Harmonie a occupé une place de choix   parmi les formations de la région grâce à leur réussite à de nombreux concours. L'association   regroupait des cheminots musiciens. Petit à petit, elle s'est élargie aux membres de leur famille.

L'Harmonie s'est diversifiée et différents ensembles la complètent dont un ensemble de trompes de chasse et un orchestre regroupant les jeunes de l'association qui s'est créé à l'occasion du carnaval de Romilly.


Contacts :

Trompes de chasse : Pascal LABI - 03 25 24 44 32

Musique d'harmonie : Bernard PARISOT - 03 26 42 63 93